Notre Afterwork annuel

Notre Afterwork annuel

Espace Hippomène

Espace Hippomène

Le 27 septembre, nous nous sommes retrouvés au très bel Espace Hippomène,  dans le quartier des Charmilles, pour accueillir les participants à notre  Afterwork annuel. Quel endroit serait mieux approprié pour parler de Santé au Travail que ce bâtiment d’exception situé dans un site industriel historique, rénové pour accueillir des manifestations en tout genre ?

Le thème de l’irrespect au quotidien sur le lieu de travail, sujet de notre Afterwork cette année, a reçu  un accueil  enthousiaste car il correspond à une préoccupation généralisée dans le monde du travail : collaborateurs d’entreprise, clients ou toute autre personne étant en relation avec le personnel de contact, accueil des services d’urgence ou  service après-vente par exemple. Quel que soit le secteur de travail (hôpitaux, chantier, vente, etc) ou le niveau d’éducation, nous sommes tous concernés par les incivilités.

Nos intervenants

Nos intervenants

Si le sujet a été fort apprécié  par les participants, la qualité des intervenants et leurs compétences l’ont été tout autant. Un participant a relevé qu’il est « rassurant qu’il y ait une méthodologie, celle qui tient compte de l’environnement ».

Nos intervenantes nous ont parlé des incivilités sous l’angle théorique mais également sous l’angle pratique, en présentant des exemples concrets d’accompagnement d’entreprises confrontées à cette forme de violence.  Qu’elles surgissent entre employés, entre employés et clients ou usagers de l’entreprise, les incivilités surviennent lorsqu’il y a interactivité avec l’autre. C’est souvent en réponse à un dysfonctionnement organisationnel : chacun de nous peut se montrer incivil à ses heures … En effet, dans certaines situations, même les gens bien éduqués peuvent être incivils …

 Nos intervenantes identifient quatre approches différentes des incivilités :

  • L’entreprise se considère peu exposée, n’écoute pas les signaux faibles, fait la sourde oreille.
  • L’entreprise réalise une approche RH : elle est consciente du problème, elle se base sur les informations des collaborateurs. Elle accompagne ceux qui ont été victimes d’incivilités, mais on ne prend pas en compte la situation et on ne la traite pas.
  • L’entreprise réalise une approche sureté en installant des vigiles, des caméras dans les zones exposées ; cette démarche s’avère efficace sur les actes violents mais pas sur les signaux faibles
  • L’entreprise réalise une approche systémique : l’incivilité est abordée comme un symptôme de non qualité des processus de travail et il faut réfléchir à une réingénierie des processus. Seule cette approche est durablement efficace.

Les incivilités constituent une forme de violence : ce risque doit être abordé par une approche systémique au même titre que les autres risques professionnels. En effet,  l’approche ne doit pas se limiter à un recensement des incivilités mais doit se fonder sur l’analyse des causes, afin de comprendre ce qui a déclenché l’incivilité dans le cadre de la relation au client.  Ensuite, l’analyse, conduite de façon pluridisciplinaire, permettra de mettre en place des actions. Il est important de ne pas négliger ce risque car les incivilités impactent la santé des employés  et la production de l’entreprise : elles ont un coût non négligeable.

 La compagnie lesArts

La compagnie lesArts

Enfin, la tradition de notre Afterwork d’allier l’humour au sérieux du message a recueilli l’unanimité : cette année encore, c’est la Compagnie lesArts qui, par ses interventions, a su dérider un public venu de différents horizons professionnels, souvent après le planning bien rempli d’une journée de travail.

para2501

L’évènement s’est terminé autour d’un buffet, occasion d’échanges sur le thème traité et sur les différentes prestations de PMSE SA.

Dans un contexte d’insécurité économique et de pression à la performance, la direction de PMSE SA est soucieuse de mettre en place des mesures d’accompagnement pour les entreprises confrontées de plus en plus fréquemment au phénomène.  Nous prévoyons de mettre en place dans les prochains mois un  « Café » où seront bienvenues toutes les personnes concernées par ces situations d’incivilité. Une occasion d’échange d’expériences vécues, un moyen de lutter contre l’isolement et le sentiment d’impuissance que vivent souvent les cadres d’entreprise à différents niveaux.

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez être tenu au courant des prochaines dates de ces rencontres ou pour toute autre information.