Déploiement du concept MSST dans votre entreprise : PMSE SA vous accompagne !

Par Adeline TANZI-VOCEL, ingénieur sécurité et ergonome

junges business-team in einer besprechungD’un point de vue règlementaire, l’employeur doit informer les travailleurs sur les risques auxquels ils sont exposés (Art 6. OPA et directive CFST).
Egalement, depuis le 1er Janvier 2000, la Directive CFST, relative à l’appel des Médecins et autres Spécialistes de la Sécurité au Travail (MSST), s’applique aux entreprises assurées selon la LAA, Loi fédérale sur l’assurance accident.

En fonction du nombre d’employés et de la présence ou non de dangers particuliers, l’entreprise a l’obligation de mettre en œuvre le concept MSST. Celui-ci vise la réduction du nombre d’accidents et de maladies professionnels par renforcement de la sécurité au travail au sein de chaque entreprise.

La directive CFST apparait obligatoire dans l’article 11a de l’OPA. En cas de refus de la part de l’entreprise, la décision revient à l’organe d’exécution compétent selon l’article 11c de l’OPA.Worker on forklift
Ce système de gestion des risques professionnels imposé par la loi peut de premier abord être perçu comme une contrainte. Mais ce concept MSST visant à structurer l’entreprise autour de la gestion des risques professionnels, doit-il demeurer à ce seul stade de l’obligation et de la contrainte ?

Parler des risques professionnels évoque encore une image négative, alors que les explorer n’a pas vocation à attiser de la peur. La gestion des risques doit être vécue et menée de façon positive, dans une volonté de maîtrise et d’anticipation.
Ces exigences sont bien à recevoir comme des opportunités de croissance et de performance à long terme.
En effet, la prévention des risques professionnels participe à renforcer la compétitivité des entreprises. La productivité est souvent le maitre mot dans la recherche de performance économique. Pourtant celle-ci dépend entièrement des hommes et des outils de production.
Comme le défend W-E Deming, les organisations ne doivent pas tomber dans l’impasse qui vise à appauvrir les conditions de production pour réduire les coûts. L’entreprise doit certes chercher à limiter les gaspillages mais en aucun cas s’obstiner à réduire les possibilités aux employés de fabriquer des produits de qualité.
C’est pourquoi l’objectif est bien d’entrer dans une démarche de gestion globale des risques en santé et sécurité afin d’optimiser le management et de créer, in fine, une croissance économique. La mise en place du concept MSST entre totalement dans cette démarche.

3d small people - with a question markCe concept MSST est constitué de dix points qui visent à bâtir une démarche de gestion de la santé et de la sécurité de façon systémique. C’est-à-dire qu’elle va s’intégrer à tous les niveaux de l’entreprise. Déployer le concept MSST peut constituer une démarche fastidieuse lorsque l’entreprise a encore peu formalisé ses actions en santé et sécurité au travail, c’est pourquoi PMSE SA se positionne comme un partenaire essentiel pour vous accompagner tout au long du processus. D’autant plus que chaque entreprise est différente et il ne suffit pas d’appliquer des modèles qui fonctionneraient pour toutes.

Le concept MSST doit être déployé de façon personnalisée en fonction des caractéristiques, des besoins et des enjeux de votre organisation. De plus, il n’est pas voué à rester figé, il doit évoluer en fonction des choix opérés par l’entreprise.
PMSE SA vous accompagne dans sa mise en œuvre selon une approche systémique qui intègre tous les acteurs de l’entreprise.
Notre objectif est de rendre votre concept MSST durable et adapté à votre structure.
Nous vous proposerons des méthodes et des outils accessibles à tous afin que chaque acteur de l’entreprise se les approprie et les utilise. L’enjeu est de faire vivre un concept MSST pérenne et générateur de performance dans votre entreprise.

Les dix points sur lesquels PMSE SA vous accompagne sont les suivants :

  1. Principes directeurs, objectifs de sécurité
  2. Organisation de la sécurité
  3. Formation, instruction, information
  4. Règles de sécurité
  5. Détermination des dangers, évaluation des risques
  6. Planification et réalisation des mesures
  7. Organisation en cas d’urgence
  8. Participation
  9. Protection de la santé
  10. Contrôle, audit

Cette gestion des risques requiert une prise de conscience du risque par tous les acteurs de l’entreprise. C’est une démarche avant tout collective et participative. Avant de parler de prévention et de performance il faut que chacun prenne conscience du risque.

 

Vous pouvez lire également les articles suivants :

Comments (3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.